mercredi 6 mai 2015

Au nom de l'évolution !

Au travers de diverses lectures dites spirituelles, j'ai compris que ce qui est appelé l'ombre, représente la matière donc le corps physique et ses vices et ce qui est appelé la lumière est notre âme et notre Esprit avec ses vertus. Tantôt nous incarnons l'un et tantôt l'autre.
Dans le langage de mes aïeux, on appelait cela méchanceté et gentillesse. C'est plus terre à terre et on comprend mieux sans doute.
Dans le monde spirituel, on étiquette ainsi. Tu es aligné sur la Pleine lumière ou tu n'es pas. Quelle bonne blague. Si tu es dans la lumière, tu as l'abondance et l’amour et tout ce qui en suit et si tu n'a pas ça, tu n'es pas dans la lumière. Je suis obligée de rire de cette illusion. Comment autant de personnes peuvent penser de telles choses. Je passe une grande partie de mon temps à parler à des gens simples, humbles, riche de valeurs et pourtant sans argent . Et à l'inverse, des gens avec moins de conscience, moins de valeurs et utilisant des stratagèmes pour écraser l'autre, l'humilier et gagner de l'argent. La vie et ses expériences ne se résument pas en si peu de choses. Je pense que le fonctionnement de l'humanité est bien plus complexe que ça. Plus vous faites un travail personnel et plus vous vous détachez des choses qui autrefois avaient de l'importance pour vous et pouvaient provoquer des réactions émotionnelles.
La difficulté, à mon avis, c'est de se détacher certes mais de rester un peu dans le système sinon vous n'aider plus personnes. Je peux rester des jours dans la solitude sans que ça me pose un problème et je peux rester aussi avec des gens pour les aider. C'est la que je mets l'accent sur cet équilibre pas toujours évident car vous sentez bien qu'en étant en contact avec les autres ça vient perturber votre harmonie intérieure.
J'ai observé tout au long de cette vie que c'est lorsque ça va mal , que les dossiers remontent, métaphore pour dire les conflits non résolus et que vous savez si ceux que vous pensiez être des gens de valeurs, ont l'occasion de le montrer ou pas.
Ce n'est pas quand tout va bien, que vous pouvez savoir si les gens sont ceux que vous croyez qu'ils sont mais bien quand ça ne va pas. Lorsque le cycle de la tempête arrive et que vos proches vous montrent une facette d’eux-mêmes que vous ne connaissez pas et que la plupart du temps eux-mêmes ne se savent pas avoir. C'est là que tout se joue ! Comment interpréter l’événement ? Vous faites comme eux en les rejetant dans votre for intérieur ? ou bien vous êtes suffisamment conscient pour vous dire que ce scénario vous l'avez aussi déjà joué dans votre vie en agissant de la sorte et vous pardonnez. Rejeter et dénigrer l'autre c'est un acte de séparation, comprendre et aimer l'autre tel qu'il est est un acte d'unité. Que souhaitons nous incarner nos vices ou nos vertus ? C'est à chacun de choisir, personne ne peut faire ce choix à notre place.
Pour ma part, je fais mon maximum pour incarner mes vertus parfois j'y arrive parfois non. Par contre, je fais mon maximum pour être dans l'unité, la solidarité, le partage et le pardon.
Quand, je suis plus fatiguée et que je joue à la rebelle avec moi-même, je me dis que je ferai mieux la prochaine fois. Fondamentalement, je pense que nous pensons que nous faisons tous de notre mieux mais je pense que l'on peut encore progresser ! :)   Nadège Heinrich

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire